Octobre-Décembre 2012 : Formation en médiation dans la sphère publique au Maroc

La formation s’est tenue entre octobre et décembre 2012 à Rabat. 21 participants ont participé aux deux modules (120 heures) et créé les groupes d´intervisions comme suivant : Octobre-Décembre 2012 : Renforcement des acteurs de la société civile dans la gestion pacifique des conflits et de la médiation pour soutenir le processus démocratique au Maroc.

Pourquoi un tel projet : Depuis le printemps arabe, la société marocaine est entrée dans une phase de transition. D’un côté, un renforcement des droits humains est notables, mais d’un autre côté les acteurs de la société civile ont souvent des difficultés à faire valoir leurs intérêts contre ceux de l`Etat et des entreprises nationales et internationales et sont touchés par des actes de répression de l´Etat. Depuis 2011 les tensions dans la sphère publique empirent, exacerbées par les frustrations engendrées par la répression, le manque d´expérience dans le processus démocratique et l’absence d’un système de résolution pacifique de conflits. Il y a un intérêt commun du côté de la société civile et du côté de l’Etat de gérer les conflits dans la sphère publique de façon non-violente et démocratique. Il est plus constructif de s’orienter vers un dialogue un échange d’opinions et d’intérêts.

Du fait d’un manque de connaissance des outils d’analyse de conflits et des stratégies de gestion pacifique des conflits, les conflits souvent escaladent et on peut constater un besoin de compétences de gestion pacifique des conflits.

L´objectif est de promouvoir des compétences pour la gestion pacifique des conflits dans la sphère publique - indépendamment de l’Etat. Les participants vont créer un réseau à l’échelle nationale pour échanger des conseils, des expériences et des compétences pour soutenir les acteurs locaux et régionaux des autres mouvements sociaux.


La formation de base s’est tenue entre octobre et décembre à 2012 à Rabat. 21 participants ont participé aux deux modules (120 heures). Un groupe de 21 personnes représentant différentes ONG et mouvements de la société civile, étant des deux sexes, de parcours et d’origine variés ont été formés. Selon nos critères ils ont été compétents et en mesure d’assurer la médiation de conflits entre acteurs de la société civile et promouvoir des processus des dialogues. Dans le même temps, ils soutiennent les membres de leurs propres organisations pour instaurer une culture constructive de résolution des conflits au sein des différents groupes composant les mouvements sociaux.


Les modules portaient sur :

 

  • L´analyse des données sur la gestion de conflits dans la sphère publique au Maroc
  • Introduction à la médiation – les principes, les phases, compétences
  • Les outils d’analyse des conflits: acteurs, causes
  • Les dynamiques des conflits
  • Les principes de la gestion pacifique des conflits
  • La communication non-violente
  • La médiation adaptée au contexte
  • L´application des cas de conflits
  • Gestion des blocages dans une médiation
  • Travail personnel sur les attitudes d´un médiateur/trice
  • La gestion de l´équilibre de pouvoir dans la médiation
  • Développement des projets d´application à la médiation mise en réseau

Les modules ont été facilitée par deux formateurs/formatrices du Groupe Ressources pour la Paix: Valborg Edert et Stefan Zech de l'Allemagne et deux assistants algériens, ayant accompli une formation de 200 heures en 2008-2010, ont aidé les participants, ont partagé leurs expériences et ont fourni un soutien en langue arabe.

 

Pendant la formation, les participants ont pris l'initiative de se rencontrer dans les sous-groupes régionaux pour travailler sur les différent cas qui sont déjà arrivés et pour intérioriser le contenu des formations. De plus ils ont créé des groupes pour la capitalisation et de mise en réseau au niveau du FMAS.

 

En espérant d´une suite des formations en 2013 pour arriver aux 200 heures formation (le standard Allemand) pour assurer et soutenir les médiateurs/trices dans leurs champs du travail !!

Revenir

Août 2019 : Septième cycle de formation des Bâtisseurs de Paix en Afrique

Formation sur les stratégies de paix en Afrique pour les collaborateurs des projets de paix et de développement. Le septième cycle de cette tiendra lieu du 12 au 28 août 2019 à Ouagadougou, Burkina Faso

En savoir plus...

Juin/Juillet 2017 : Sixième cycle de formation des Bâtisseurs de Paix en Afrique

Formation sur les stratégies de paix en Afrique pour les collaborateurs des projets de paix et de développement. Le sixième cycle de cette tiendra lieu du 19 juin au 01 juillet 2017 à Kigali, Ruanda.

En savoir plus...

Janvier 2016 : Cinquième cycle de formation des Bâtisseurs de Paix en Afrique

Formation sur les stratégies de paix en Afrique pour les collaborateurs des projets de paix et de développement. Le quatrième cycle de cette tiendra lieu du 11. au 23.01.2016 à Ouagadougou.

 

En savoir plus...

28.7.2015 : Djeralar Miankeol acquitté

Notre collègue Djeralar Miankeol a été déclaré non-coupable par le juge d'appel. 

En savoir plus...

08.07.2015 : Djeralar Miankeol a été condamné à deux ans de prison ferme

Message de Martin Petry : M. Djeralar Miankeol a été aujourd’hui condamné par le tribunal de Moundou à deux ans de prison ferme et 100.000 FCA d’amende. 

En savoir plus...

Djeralar Miankéol verhaftet !

Djeralar Miankéol, Mitglied der Groupe Ressources pour la Paix, Menschenrechtsaktivist aus dem Tschad und Koordinator des Vereins Naoubourandi und, ist am Montag 15.6.15 verhaftet worden. Er ist einer der führenden Köpfe der tschadischen Zivilgesellschaft im Tschad.

En savoir plus...

Décembre 2014 : Quatrième cycle de formation des Bâtisseurs de Paix en Afrique

Décembre 2014 : Formation sur les stratégies de paix en Afrique pour les collaborateurs des projets de paix et de développement. Le quatrième cycle de cette tiendra lieu du 1 au 13 décembre à Ouagadougou.

 

En savoir plus...

Mars 2014 : Troisième cycle de formation des Bâtisseurs de Paix en Afrique

Le Groupe Ressources pour la Paix a organisé du 2 au 15 mars au Centre Suédois à Bujumbura une formation des Bâtisseurs de Paix en Afrique. Les participants sont venus du Burundi, RD Congo, Rwanda, Centrafrique, Burkina Faso, Tchad, Mali et Allemagne. 

En savoir plus...

Juillet 2013 : Boris Modeste Yakoubou organise un atelier sur la prévention des conflits

Boris Modeste Yakoubou, avec son organisation le Réseau Foi Culture et Education (RFCE), a organisé du 25 au 26 juillet 2013 à Bangui, République Centrafricaine, une conférence/atelier de renforcement des capacités des chefs religieux chrétiens et musulmans pour la prévention des conflits et le rétablissement de la paix comme préalable au développement.

En savoir plus...

Mars 2013 : Gestion du foncier dans la Commune de MOUNDOU

Gestion du foncier dans la Commune de MOUNDOU - Vingt (20) ans de pratiques de gestion anarchique aux dépens de la couche de la population pauvres,

En savoir plus...

Octobre-Décembre 2012 : Formation en médiation dans la sphère publique au Maroc

La formation s’est tenue entre octobre et décembre 2012 à Rabat. 21 participants ont participé aux deux modules (120 heures) et créé les groupes d´intervisions comme suivant :

En savoir plus...

Décembre 2011/Janvier 2012 : Coaching des formateurs et formatrices en techniques de médiation dans le cadre de DEVED en Algérie

Coachés par Valborg Edert et Stefan Zech les formateurs et formatrices ont réalisé leurs premiers ateliers avec des consultants sur la gestion non-violente des conflits dans les petites et moyennes entreprises.

En savoir plus...

Octobre 2011 : Consultation de Boris Modeste Yakoubou sur la justice et l'Etat de droit en RCA

Boris Modeste Yakoubou a organisé, en tant que consultant pour la RCA des programmes de Droit international et Droit de l'Homme de l'Action Mondiale des Parlementaires (PGA), un séminaire dénommé ''CONSULTATIONS SUR LA JUSTICE ET L'ETAT DE DROIT EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE'

En savoir plus...

Mars 2011: Atelier d’échange et de réflexion à Ouagadougou pour les bâtisseurs de paix et les défenseurs des Droits humains de différents pays d’Afrique

Du 7 au 11 mars l’organisation burkinabé Yiriwa et le Groupe Ressources pour la Paix ont organisé un atelier d’échange à Ouagadougou avec 26 participants venant de Cameroun, Congo-Brazzaville, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, RCA, RDC, Burkina Faso, Kenya et d’Allemagne.

En savoir plus...

Boris Modeste Yakoubou est consultant indépendant pour la Centrafrique depuis mars 2011 de l’Action Mondiale des Parlementaires

Le PGA est un réseau d'environ 1300 parlementaires, issus de toutes les régions du monde, qui se mobilisent, dans leur capacité individuelle en tant que législateurs, pour un monde plus juste et équitable.

En savoir plus...

Novembre 2010 : Etudes sur les conditions dans les villages en zone pétrolière

Une étude réalisée sur le site pétrolier par DJERALAR MIANKEOL assisté par Martin PETRY a permis de mettre en exergue les conditions drastiques dans lesquelles sont plongées les communautés 

En savoir plus...

Septembre 2010 : Evaluation de l'assistance humanitaire de l'Allemagne au Tchad

Baldal Oyamta à participer à une évaluation au Tchad afin de faire une analyse indépendante et complète de l'assistance humanitaire de l'Allemagne à l'étranger.

En savoir plus...

Septembre 2010 : Table ronde sur l’extraction d’or au Sud-Kivu, RDC

Pendant les dernières visites Traudl Ott a planifié avec OGP les activités de lobbying pour la transparence dans le circuit d’or dans l’exploitation d’or par BANRO (entreprise canadienne) et les artisans miniers.

En savoir plus...

Août 2010 : Projet de dialogue avec groupes armés au RD Congo

Guenter Schoenegg accompagne depuis juin 2010 un projet sur le dialogue avec des groupes armés dans le Sud-Kivu au DR Congo.

En savoir plus...

Juillet 2010 : Nouvelles collègues

Deux nouvelles collègues se sont jointes à notre Groupe : Valborg Edert et Traudl Ott

En savoir plus...

Février et Mai 2010: Colloque interreligieux de Bangui

Le Groupe Ressources pour la Paix a appuyé pour la deuxième fois le Réseau Foi, Culture et Education en RCA pour l’organisation de leur Colloque interreligieux.

En savoir plus...